0 items / 0.00

Opus délits #31 : BTOY

10.10

Image of Opus délits #31 : BTOY

La passionaria du street art

C’est à Barcelone, sa ville natale, que BTOY, nous offrira en 2002 ses premiers pochoirs pour aller ensuite, au gré de rencontres avec d’autres artistes ou pour ses expositions, de Mexico à Milan, Jakarta, Paris ou encore Los Angeles, Istanbul. La rue, toujours la rue, mais jamais de façon anarchique. Effectivement, BTOY choisit son support en fonction de ses irrégularités : résurgence de publicité, vieille fenêtre ou porte dégondée feront le cadre de son prochain pochoir facilitant ainsi son travail photographique pour une mise en mémoire optimale d’un art éphémère. Ou l’art du "mur trouvé".

Si la photographie est pour BTOY à la fois une pratique artistique ainsi qu’une réelle source d’inspiration, avec des artistes tels que Helen Levitt ou Saul Leiter, elle trouvera dans la technique du pochoir une plus grande liberté qui lui permettra de faire évoluer son travail, forçant le passant à s’interroger sur la difficulté de s’adapter à une société instable. L’art de BTOY est le reflet d’un monde fait d’illusion.

Couverture souple avec rabats | 2012 | 15 x 15 cm | 72 pages | Français